Riz cantonnais

Hello mes petites plumes!

J’espère que la reprise après ce long week end n’a pas été trop dure?!? Pour moi journée off qui n’en était pas vraiment une; ménage, paperasse, cuisine et préparation de quelques articles!!! Bref j’ai été bien occupée et ce n’est pas fini car à l’heure où je vous parle je suis en assemblée générale de co-propriétaire!! Et là rien que de voir les photos de mon riz cantonnais; j’ai faim!!!!!

En fait je ne vous l’avais pas dit mais j’adore cuisiner et manger asiatique! Des sushi au bobun, des maki au sukiyaki, des chirashi au  katsudon… J’adore les sushi!!( ok trop facile celle là!!).

Le riz cantonnais est le nom français du riz frit chinois. On l’a appelé cantonnais car on le croit originaire de la région de Canton mais en réalité on retrouve de nombreuses variantes de riz frit en fonction des époques et des lieux. Ainsi en Chine il sera agrémenté de porc (le plus souvent mais on le trouve parfois au bœuf ou au canard), de petits légumes (petits pois, carottes, germes de soja…) et d’œuf. En Indonésie c’est un plat fait avec les restes donc sa composition varie. Et au Vietnam il est principalement composé de poisson et de crevettes. Voilà donc un plat comme je les aime: vivant!! Il s’est enrichi et a évolué en fonction des pays et des personnes qui l’ont cuisiné!!! Ce n’est donc pas un recette exhaustive (c’est pas faux) que je vous propose, juste la mienne! Et hop la recette!

Ingrédients: (pour 3 personnes)

  • 250 gr de riz basmati
  • 150 gr de petits pois surgelés
  • 100 gr de pousse bambou surgelés
  • 100 gr de petits épis de maïs surgelés
  • 2 carottes
  • 3 œufs
  • 80 gr de lardons ou lardinettes de volailles
  • huile
  • 10 gouttes d’huile de sésame
  • 3 cuillères à soupe de sauce soja

image

Préparation:

Dans une grande casserole faire chauffer de l’eau légèrement salée. Quand elle bout bien, jeter le riz et remuer. Cuire environ 10 minutes ( conformez vous au temps de cuisson sur le paquet car chaque riz est différent). Une fois votre riz cuit l’égoutter dans une passoire et de suite le rincer à l’eau froide ( ça arrête la cuisson et permet même à un riz trop cuit de ne pas coller).

Astuce: on conserve l’eau de cuisson du riz! Pourquoi faire me direz vous? Alors là plein de choses… Pour la boire, pas seulement quand on est barbouillé et surtout si on est enceinte ou qu’on allaite, car elle contient de la vitamine B, de l’acide folique, du fer, du zinc et du magnésium!! Pour désherber votre jardin!!! Ou encore comme soin beauté: en eau de rinçage après votre shampoing, en spray sur votre peau ou en remplacement de l’eau dans vos masque visage maison!!! Bref elle a tout bon!

Dans une sauteuse ou mieux un wok, faire chauffer une cuillère à soupe d’huile. Une fois chaude, faire revenir les petits pois 5 bonnes minutes à feu moyen/fort en remuant fréquemment. Mettre les petits pois dans un saladier. Dans la même sauteuse ( sans la laver) faire chauffer une cuillère à café d’huile. Faire revenir les pousses de bambou 5 bonnes minutes à feu moyen. Les mettre avec les petits pois. Toujours dans la même sauteuse (toujours pas lavée), faire chauffer une cuillère à café d’huile et faire revenir les petits épis de maïs jusqu’à ce qu’il soit dorés. Ils vont rejoindre les petits pois et les pousses de bambou. Puis dans la sauteuse, faire chauffer une cuillère à café d’huile et faire suer les carottes coupées en petits morceaux ( coupez les pendant que vous faites cuire les précédents ingrédients pour gagner du temps). Les carottes doivent être cuites mais rester fermes (entre 5 et 10 minutes de cuisson à feu moyen/fort). Les ajouter dans le saladier.

image

Ensuite chauffer la sauteuse et faire revenir les lardinettes à feux vif quelques minutes (elles doivent être légèrement dorées). Et hop avec les autres dans le saladier.

Casser les œufs dans un bol et les battre grossièrement. Chauffer une cuillère à café d’huile dans la sauteuse et ajouter les œufs que vous ne cesserez de remuer et de racler/séparer avec une spatule (comme pour les œufs brouillés). Les ajouter aux potes dans le saladier.

image

image

Dans la sauteuse mettre 2 cuillères à soupe d’huile à chauffer. Ajouter la moitié du riz et bien remuer sur feu vif. Continuer pendant 3 bonnes minutes puis ajouter le contenu du saladier et remuer. Cuire 2 bonnes minutes et ajouter le reste du riz et une cuillère à soupe d’huile. Continuez de remuer sur feu moyen/vif pendant 2 bonnes minutes ( baisser le feu si ça accroche). Baisser le feu sur moyen et ajouter 3 cuillères à soupe de sauce soja, remuer pendant 2 minutes. Couper le feu, ajouter 10 gouttes d’huile de sésame et remuer.

image

Et voilà!! Itadakimasu!! (qui ne veut pas réellement dire bon appétit mais est plutôt un remerciement au cuisinier et à la nature… cette expression revêt une dimension spirituelle!).

Allez, on arrête de buller et on file déguster!

image

Suivre:

Commentaires

  1. Kam
    mars 29, 2016 / 3:54

    Les chinoiseries que je préfère !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *